Worksop - Obsin

Karen O’Rourke

image_pdfimage_print

Portrait de Karen O'Rourke

Les travaux de Karen O’Rourke tendent à mettre en relation la pratique artistique avec la notion de réseau, avec celle d’archivage et avec celle de territoire. Parmi ses réalisations dans ce domaine, on peut citer City Portraits (1989-92), Paris Réseau / Paris Network (1993-2000), L’archivage comme pratique artistique (1997-2000), Une carte plus grande que le territoire (2002-2004), Eavesdroplets (2006), Partially Buried University (2008-2010) et The Gift (2013–). Ses recherches théoriques sur l’art contemporain ont donné lieu à des articles publiés dans Leonardo, AI & Society, Ligeia, Plastik et Livraison et ont abouti à deux ouvrages de synthèse: Walking and Mapping : Artists as Cartographers (MIT Press, 2013) et Des arts-réseaux aux dérives programmées : actualité de « l’art comme expérience » (Rapport de HDR, Université Paris 1, 2011). Elle est Professeur des universités, à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne.

http://karenorourke.wordpress.com/

http://lafindescartes.net/

http://www.institut-acte.cnrs.fr/art-sciences/membre/karen/