image_pdfimage_print

Portrait de Emmanuel Mahé

Directeur de la Recherche de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, Paris

Chercheur en sciences humaines, Emmanuel Mahé est spécialiste des usages émergents des technologies de l’information et de la communication, en particulier dans les domaines du design exploratoire et des arts numériques. Il mène depuis une dizaine d’années plusieurs activités tournées vers les relations entre arts et sciences.

Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, auteur de publications scientifiques (cf. la bibliographie infra), il est chargé d’enseignement supérieur dans les universités de Rennes 2, de Paris 8 et de Paris 13 et est associé au LABS (programme Leonardo du MIT à Boston, The International Society for the Arts, Sciences and Technologies). Il intervient régulièrement comme conférencier invité dans des colloques et des institutions culturelles (Ircam, Palais de Tokyo, Iméra à Marseille, Le Fresnoy, Medialab de Madrid, Dashanzi à Beijing, etc.) sur des sujets comme « la société de l’invisibilité », « la vitesse dans l’art et la science », « l’anticipation des usages par l’art », « les processus d’innovation dans la R&D ».

Après huit années passées à la R&D des Orange Labs, il a rejoint en 2009 la Direction du Groupe Orange pour piloter les programmes d’innovation en lien avec des musées (Louvre Paris et Lens, Palais de Tokyo, Château de Versailles, Musée du Quai Branly, Cité de l’architecture et du patrimoine, Labo BnF, Cité des Sciences, etc.).

En octobre 2012, il rejoint l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs comme Directeur de la Recherche et codirige le programme doctoral Sciences Arts Création et Recherche de « Paris Sciences & Lettres ». Il est membre des conseils scientifiques des Labex « Industries Culturelles – Création Artistique » et « Arts H2H ». Il est par ailleurs chercheur associé à Décalab, agence d’innovation par l’art cofondée avec Natacha Seignolles.

Bibliographie sélective

MAHE Emmanuel, « Les pratiqueurs », in : L’Ère post-média Humanités digitales et Cultures numériques, ouvrage collectif, dir. J.-P. Fourmentraux, Editions Hermann, Coll. Cultures Numériques, Paris juin 2012

MAHE Emmanuel, « Les intangibles », in: Simulation technologique et matérialisation artistique. Une exploration transdisciplinaire arts/sciences, ouvrage collectif, dir. S. Bianchini, N. Delprat, C. Jacquemin, Ed. L’Harmattan, janvier 2012.

MAHE Emmanuel, « Les opérateurs de mobilité temporelle », in : No(s) Futur(s), Technology Review, numéro spécial, mai 2008.

MAHE Emmanuel, « Artistic Deviance and Innovation in Use », in : Everyday Innovators, Researching the role of users in shaping ICT’s, Edited by Leslie Haddon, Springer, Netherland.

MAHE Emmanuel (interview), « Les chercheurs de R&D doivent davantage intégrer l’art », Libération, supplément imprimé Ecran, juillet 2007.

MAHE Emmanuel, « Transparence et régimes de visibilité. L’invisibilité comme forme du visible », in : Transparence et communication, MEI, n° premier semestre 2005, sous la direction J.-J. Boutaud, Paris.