Frédérique Entrialgo

Portrait de Frédérique Entrialgo

Frédérique Entrialgo est professeur d’enseignement artistique à l’Ecole des Beaux-Arts de Marseille (Département Design, cycles long et court), doctorante en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Nice Sophia-Antipolis (laboratoire I3M) et membre de l’équipe de recherche InsARTis.

Thèmes de recherche : communication, information, relation réseaux/corps/territoire, parcours (déambulation, promenade, nomadisme, errance, dérive), cartographie, milieu urbain, géolocalisation.

Sujet de thèse : « La mise en oeuvre artistique des outils numériques de géolocalisation satellitaires comme opérateur esthétique des relations corps/réseaux/territoire » (Dir. Norbert Hillaire).




Alexandre Castonguay

Portrait de Alexandre Castonguay

Alexandre Castonguay travaille dans le domaine des nouveaux médias. Ses œuvres exploitent à la fois la technologie désuète et les logiciels libres. Elles mettent en perspective les pratiques et le discours (tant artistiques que corporatifs) touchant les arts médiatiques et la commercialisation des outils logiciels auxquels ils font appel.

Le point de vue critique de l’artiste s’inspire de son rôle en tant que fondateur et membre actif du laboratoire médiatique à but non lucratif Artengine. Artengine cherche à explorer le potentiel artistique des nouvelles technologies et se penche sur les inégalités d’accès aux outils médiatiques. Les travaux récents d’Alexandre Castonguay occupent une place délicate entre l’exploitation et la critique des pratiques médiatiques. Ceux qu’il juge réussis dépeignent une boucle logique fermée tout en invitant le spectateur à entrer dans un système d’apparence ouvert et interactif.

Alexandre Castonguay a exposé dans de nombreux musées nationaux du monde, comme le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée canadien de la photographie contemporaine à Ottawa, le Medienkunstlabor à Graz en Autriche, l’ARCO à Madrid, l’Art Forum Berlin en Allemagne, le New Media Beijing en Chine, le Piksel 06 à Bergen en Norvège et le Centro de la Imagen à Mexico. On retrouve de ses œuvres dans des collections publiques importantes, notamment celles du Los Angeles County Museum of Art, du Musée des beaux-arts de Montréal et de la Banque d’œuvres d’art du Conseil des Arts du Canada ainsi que dans de nombreuses collections corporatives et privées.




Tania Ruiz Gutiérrez

Portrait de Tania Ruiz Gutiérrez

Tania Ruiz Gutiérrez est née au Chili et a grandi en Colombie, pays d’où sont originaires les membres de sa famille. Elle a fait des études en cinéma et en télévision à Bogotá et vit depuis 1999 à Paris où elle a complété un doctorat en arts (2004). Elle est aussi très active sur le plan théorique et s’intéresse à l’espace public.

Ses œuvres ont été diffusées dans de nombreux festivals et expositions à travers le monde. En 2009, elle remportait le prix du Vancouver Olympic Public Art Program, qui lui a valu l’installation permanente à Vancouver d’une œuvre vidéographique et de lumières : Garde Temps. Tania Ruiz Gutiérrez a voyagé sur tous les continents afin de réaliser des œuvres rendant visibles les différences qui existent dans l’organisation de la vie urbaine selon les pays. En découle notamment son œuvre Elsewhere / Annorstädes / Ailleurs présentée à la new Malmö ‘Citytunneln’ Central Station, en Suède, en 2010.




Annelore Schneider

Portrait d'Annelore Schneider

Le collectif_fact est constitué d’Annelore Schneider et Claude Piguet. Ils vivent et travaillent à Genève et à Londres.

Leurs projets, essentiellement vidéo, sont souvent une déconstruction de ce que l’on considère comme des codes cinématographiques de notre culture visuelle.

Ils s’intéressent particulièrement aux répétitions du quotidien, aux stéréotypes et aux clichés qui imprègnent notre culture populaire et travaillent principalement sur les aspects du (anti)spectacle, des simulacres et de l’appropriation. Pour ce faire, ils dissèquent les différentes façons dont on peut s’approprier, perturber et rééditer un récit, afin d’en construire des narrations différentes et des significations alternatives. Leurs vidéos utilisent fréquemment la capacité du spectateur à s’inventer des histoires à partir de divers fragments. En effet, leurs vidéos mélangent un ensemble complexe de références : des morceaux de dialogues de films, des citations et des extraits de musique. On y découvre un collage d’images familières, reconnaissables, avec une multitude d’allusions aux films classiques du cinéma. Ils jouent avec notre désir d’être entrainés et trompés par ces images et ces histoires.

En créant des vidéos qui s’approprient codes et stratégies cinématographiques, ils encouragent le spectateur à une réflexion critique sur les habitudes qui conditionnent nos perceptions de la réalité.




Jean Dubois

Portrait de Jean Dubois

La pratique et les recherches artistiques de Jean Dubois zigzaguent entre les dispositifs aléatoires, les rapports intersubjectifs, la spatialisation textuelle et l’approche in situ. Il s’intéresse particulièrement à l’expérience corporelle du spectateur qu’il met souvent en scène par la posture, le toucher ou le souffle. Son imaginaire peut suggérer une intimité amplifiée, des monuments instables ou des reflets insolites. Sa méthode de travail implique souvent des collaborateurs de milieux aussi divers que le génie électrique, le design, les sciences humaines, l’architecture, le cinéma ou la médiation culturelle.

Il enseigne à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal où il est actuellement vice-doyen à la recherche et à la création de la Faculté des arts. Il est également un membre fondateur du centre interuniversitaire des arts médiatiques Hexagram et siège au conseil d’administration du centre de l’image contemporaine Vox.

Ses œuvres et ses communications ont été présentées dans plusieurs évènements internationaux et institutions réputées au Canada ainsi qu’à l’étranger notamment au Fresnoy – Studio national d’art contemporain (Lille); à l’International Cyber Art Festival (St-Petersbourg); à la Biennale de Montréal; à l’Incheon International Digital Art Festival (Corée du Sud); à Experimenta – International Biennial of Media Art (Melbourne); à eARTS BEYOND, Shanghai International Gallery Exhibition of Media Arts …

http://www.jeandubois.info

http://eavm.uqam.ca/dubois-jean.html

http://www.hexagram.ca

http://www.centrevox.ca/




Nicolas Nova

Portrait de Nicolas Nova

Nicolas Nova est professeur à la HEAD-Genève (Haute-Ecole d’Art et de Design) et co-fondateur du Near Future Laboratory. Il est titulaire d’un doctorat en interaction homme-machine de l’EPFL (Lausanne, Suisse) et a été chercheur invité à Art Center College of Design (Pasadena, California).

Auteur de “Futurs? La panne des imaginaires » (Les Moutons Electriques) et “Dadabot: an introduction to machinic creolization” (ID Pure Press), il a également été co-fondateur de Lift, conférence internationale sur l’innovation et les usages des technologies. Il s’intéresse aux questions d’usage et de prospectives en lien avec les technologies numériques.




Peter Sinclair

portrait de Peter Sinclair, intervenant à l'Obs/IN 2016

Intervenant Obs/IN 2016

Peter Sinclair est un artiste né en 1962 à Walberswick dans le Suffolk en Angleterre. Il vit et travaille actuellement à Marseille.
Depuis 1996, il est responsable du département son à l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence.

Il a collaboré avec l’artiste new yorkais G. H. Hovagymian, avec lequel il reçut un prix pour l’installation A Soap Opera For Laptopslors du Festival Ars Electronica. Il a récemment collaboré avec Cyrille C. de Laleu.

Il est actuellement responsable, avec Jérôme Joy, du laboratoire de recherche Locus Sonus. Leur axe de recherche se focalise sur les notions d’espace et de réseau en art audio, et se caractérise également par l’utilisation du streaming.




Julien Maire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus mi orci, congue vel commodo id, facilisis eget lectus. Ut gravida, erat ac molestie molestie, lectus ligula venenatis risus, eget commodo nunc leo quis arcu. Phasellus luctus, purus quis aliquet pellentesque, sem leo luctus arcu, eget auctor turpis felis id ex. Fusce quam neque, congue non ultricies vel, suscipit non purus. Vivamus auctor vehicula nisi, sed finibus lectus pulvinar sit amet. Nam magna elit, iaculis ac egestas in, consectetur sed nibh. Pellentesque dui urna, venenatis eget neque eu, pharetra aliquet justo. Duis tincidunt sapien metus, vitae tempor enim faucibus id. Nam ut nisi erat. Fusce a nunc et risus scelerisque auctor sed vel quam. Cras elit enim, tempus non malesuada a, lobortis vel metus. Morbi eu pharetra justo.